Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

gg– C'était une unité spécialisée dans les enlèvements. Vous auriez dû aller les voir eux, ils vous en auraient appris plus.

gg– Je voulais connaître les environs, les habitants et parler à Monsieur Ramenton. »

ggLe shérif tritura son téléphone en gribouillant un morceau de papier.

gg« Tenez, c'est le numéro pour les contacter. »

ggScĂżlbel le prit, tout en sachant qu'elle ne les appellerait pas. Mais au moins, maintenant, elle savait que ce n'Ă©tait pas la Direction.

gg« En fait, continua Steig, quand ils sont partis, un de leurs membres m'a révélé, personnellement, que nous avions agit comme il le fallait, mais que le ravisseur n'agissait absolument pas comme il le devrait. Vous voyez, il n'y a eu aucun contact d'aucune sorte. Ni avec Ramenton, ni avec nous, ou les médias, rien. On a fouillé les environs, on a ratissé les bois qui entourent la maison, mais rien. Rien ! Cet homme m'a dit que, mis à part un coup du hasard, il y avait peu de chances qu'on la retrouve, s'il n'y avait pas d'autres événements, comme un enlèvement. Et c'était il y a plus de cinq mois. »

ggIl s'arrĂŞta un instant.

gg« Bon ! ajouta-t-il en consultant sa montre. Je dois y aller, je vais vous emmener à la salle d'archives. Vous pourrez prendre des copies des rapports. Venez. »

ggL'officier sortit de son bureau, Scÿlbel derrière lui. Il s'engagea dans le couloir longeant l'accueil. À mesure qu'ils avançaient, la lumière s'amenait à manquer, les vitres de l'entrée se faisaient maintenant lointaines et textesousdroitsdauteur



69



devant