Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

pour se remémorer les événements.

gg« Là, c'était vraiment impressionnant et y a une équipe de Belektig qui est venue nous épauler. Le grand-père de Livline nous a appelés pour signaler qu'elle avait disparu. Un de mes hommes y est allé, il m'a tout de suite appelé… C'était sérieux. Quand on est arrivés sur place, il nous a amenés jusqu'à la cuisine. »

ggAutre pause.

gg« Livline devait être en train de manger quand c'est arrivé : la table était mise et l'assiette à moitié entamée. La chaise sur laquelle elle devait se trouver était renversée et quelques gouttes de sang ont été retrouvées sur le sol. Après analyses, il s'est révélé que c'était celui de la petite. À part ça, il n'y avait pas de trace de lutte, comme si elle avait tenté de se défendre un instant, juste assez pour se blesser, mais qu'elle n'avait pas résisté longtemps. Et on comprend vite pourquoi quand on voit l'état de la porte-fenêtre. Vous verrez sur les photos, elle était complètement défoncée. Celui qui a fait ça devait avoir une sacrée force, il y avait même des morceaux du mur qui étaient tombés par terre ! »

ggIl désigna alors le couloir pour illustrer ses propos.

gg« J'ai pas eu le temps de chercher le dossier, je vous amènerai aux archives avant de partir. Après ça, on a interrogé le vieux Ramenton, les amies de la petite, son petit ami aussi. Tous l'ont décrite de la même manière. Un fille chaleureuse et simple – ce qui est étonnant, connaissant son grand-père –, et personne ne lui voyait d'ennemi. Mais tous ont dit qu'elle avait changé ces derniers temps. Mélancolique… C'est le mot qu'ils ont utilisé. On a pensé à la mort de ses parents, mais ça textesousdroitsdauteur



67



devant