Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

avaient provoquées. Dans la violence du choc, quelques morceaux de mur avaient été arrachés. Celui qui avait fait ça devait posséder une force phénoménale. Un doute naquit alors dans l'esprit de la détective.

ggLe chemin menant à la terrasse était fait de graviers. Si le kidnappeur était sorti par là, il avait forcément laissé des traces, mais le temps les avait effacées. C'était d'ailleurs le cas de chacun des indices qui auraient pu se trouver dans la villa. Scÿlbel se dit alors qu'il était inutile qu'elle s'y attarde. Elle se concentra sur la forêt dans laquelle le terrain avait été établi.

gg« Vous n'avez jamais eu de problèmes avant ça ? demanda-t-elle. C'est isolé, ici, ça peut donner des idées malsaines à certains.

gg– Ce n'était qu'une maison secondaire, au départ. C'est devenu ma demeure lorsque j'ai voulu me retirer du monde. C'est… comme si mes origines avaient refait surface. Beaucoup de gens m'ont dit qu'ils n'y passeraient pas la nuit. Mais je m'y suis toujours senti bien. Et en sécurité. Jusqu'à… »

ggAprès s'être tournée vers son client, Scÿlbel poursuivit.

gg« Vous vous souvenez d'un autre détail qui clochait ? Un objet qui ne devait pas se trouver là, quelque chose d'abîmé ou de dérangé dans votre maison…

gg– … Non… réfléchit Ramenton. Non, rien. En fait, à part la cuisine, le reste était impeccable.

gg– Parlez-moi un peu de Livline. Son caractère, ce qu'elle aimait, ses fréquentations…

ggC'Ă©tait une petite pleine de vie, toujours souriante. textesousdroitsdauteur



57



devant