Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

aboiement aspir√©. Sc√Ņlbel avait gagn√© de l'avance en surprenant son chasseur, mais il la rattrapait, dangereusement. Chaque expiration lui semblait plus proche.

ggArriverai-t-elle à la porte à temps ? Et là-bas, que ferait-elle ? Mais surtout, et c'était une question, la question, elle ne voulait pas y penser, elle voulait y croire, encore quelques secondes d'espoir : la porte s'ouvrirait-elle ?

ggPlus que quelques pas. L'air de ses poumons, encore plus chaud que celui qui l'étouffait tout autour, lui arrivait en pleine face. Elle déglutit. La porte venait. Plus que deux enjambées.

ggUne.

ggSc√Ņlbel y arrivait ! Sa paume frappa la poign√©e. Grincement. Son √©paule buta contre le bois et la porte s'ouvrit sous son poids, lib√©rant une blancheur √©clatante. √Čblouie. Une vive lumi√®re lui agressa la r√©tine. Fermant les yeux, la jeune femme rattrapa son √©quilibre perdu par l'√©lan, se retourna et se plaqua contre la planche. La gueule balafr√©e par la cire, monstrueuse, tous crocs dehors en un sourire d√©moniaque, surgit du noir. La porte se referma sur elle, gronda en se fissurant sous le choc, le reste de poussi√®re qui s'y √©tait accumul√© se souleva et Sc√Ņlbel fut projet√©e en arri√®re pour se faire brutalement stopper par l‚Äôencoignure tranchante d'une table rigide qui lui creusa la nuque.

ggElle resta là, quelques secondes, immobile, sous un silence figé, à attendre qu'il se passe quelque chose. Couchée sur le carrelage d'un blanc pur, sa poitrine se soulevant sous l'effet de sa respiration frénétique et textesousdroitsdauteur



657



devant