Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

ggBientôt, une haleine animale se mêla à l'air suffocant. Il était tout près.

ggScÿlbel perdait le contrôle de tout son corps. La peur, la fatigue. Ses jambes chancelaient, l'obligeant à se laisser porter par les remparts, ses doigts palpitaient tant qu'ils peinaient à la guider.

ggIls se perdirent dans le vide. Un petit cri. Semblable à un couinement. La surprise. Elle aurait voulu le retenir, mais maintenant, le chasseur savait qu'elle était là. Juste devant lui.

ggAlors la jeune femme se faufila dans le renfoncement, longeant toujours ces murs qui paraissaient être la seule chose à laquelle elle pouvait se raccrocher pour ne pas sombrer. C'est là qu'elle vit. Le tunnel se prolongeait sur une vingtaine de pas. Au loin, elle voyait la roche moite et difforme du sol luire sous l'effet des interstices d'une porte. La lumière ! Elle voyait ! Enfin !

ggL'animal aussi. Il observait, de son regard vitreux, la silhouette mouvante de sa proie, en devinait ses gestes. Scÿlbel le savait. Elle le sentait réagir, s'agiter dans son dos. Lui la vit s'écarter de la paroi, des gestes saccadés, approximatifs, son bras frénétique repoussant son corps affaibli. Elle voulait fuir. Elle se laissa glisser. Tomber pour mieux se relever.

ggElle stoppa sa chute, qui lui donna assez d'élan pour puiser dans les forces que la tétanie ne lui avait pas encore ôtées. Et elle courut. Aussi vit qu'elle le pouvait. Au bruit de ses pas se mêlaient ceux de sa respiration, saccadée, haletante. Son poursuivant, à chaque pas, contractait ses muscles, qui appuyaient sur sa cage thoracique et en expulsaient l'air dans un textesousdroitsdauteur



656



devant