Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

regarder à l'intérieur. Tout ce qu'elle discerna, c'est qu'un rayon vint illuminer un instant les coursives, avant de disparaßtre à nouveau.

ggScĂżlbel se mit en tĂȘte de suivre cet homme. Elle ne le connaissait pas, mais il la guiderait peut-ĂȘtre vers celui qui savait tout d'elle.

ggTrop absorbée par sa démarche pour se rapprocher aussi silencieusement possible de l'ouverture, elle ne vit pas que l'une des statues qu'elle venait d'effleurer se mettait à se mouvoir.


ggScĂżlbel continuait de traverser le corridor sombre. À chacun de ses pas s'avançait une ombre qui cachait, au loin, les fenĂȘtres lumineuses du mur extĂ©rieur. L'intruse colla son oreille contre la porte. Tout d'abord, elle n'entendit rien.

ggRien d'anormal.

ggDes bruits de pas, et puis une autre porte qui s'ouvre. Elle n'en fut pas sûre, mais une voix s'éleva. Une voix étrangement agitée.

ggSoudain, alors qu'elle s'apprĂȘtait Ă  poser sa main sur la poignĂ©e entortillĂ©e, ScĂżlbel eut l'impression de sentir un souffle chaud lui caresser la nuque.

ggElle eut à peine le temps de se retourner pour voir d'immenses yeux globuleux la fixer de haut et des dents aiguës luire au reflet des chandeliers, qu'un coup violent s'effondra sur un coin de son visage, l'abattant au sol, sur les dalles glacées.

ggSonnĂ©e. Les rares sources de lumiĂšre se mirent Ă  tourner autour d'elle, dans une danse incontrĂŽlable. Elle n'eut que le temps d'apercevoir l'ĂȘtre informe au-dessus se pencher sur elle dans un grognement textesousdroitsdauteur



651



devant