Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

avaient √©t√© taill√©es, une all√©e menant √† la grand-porte. En son centre, une fontaine, ass√©ch√©e, d'un c√īt√©, les √©curies, basses, qui donnaient sur de vertigineuses falaises r√©v√©lant une √©tendue toujours recouverte d'arbres. De l'autre, une imposante aile reliait le portail √† la partie centrale. Juste devant l'intruse, derri√®re ces deux imposantes portes de bois.

ggSc√Ņlbel continua, la t√™te toujours vers le ciel, admirant la merveille qui se pr√©sentait √† elle. Les nombreuses fen√™tres en arcades, bien align√©es, symbolisaient le seul √©l√©ment g√©om√©trique de cette audacieuse architecture o√Ļ tout s'emm√™lait dans une logique que seul l'Ňďil comprenait. Pas un carreau ne diffusait la plus petite √©tincelle. Il n'y avait que des ombres.

ggTout autour d'elle, les tours s'élevaient et semblaient se courber sous les nuages.

ggPour la dernière fois, la jeune femme regarda en arrière. Sans voir aucune trace de vie. Pourtant, elle sentait ce regard se poser sur ses frêles épaules et appuyer sur le creux de sa nuque avec des doigts immatériels.

ggOn l'observait depuis l'une de ces fen√™tres. Aucune ne bougeait, mais Sc√Ņlbel savait que quelqu'un en avait √©cart√© les fins rideaux pour l'espionner.

ggElle poussa le lourd battant clouté, qui racla le carrelage, étala la poussière et grinça, lourd et rouillé.

ggEt puis elle entra.

textesousdroitsdauteur







647



devant