Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

tranchait les bois en serpentant Ă  perte de vue.

ggElle s'y rinça la bouche encore pleine de terre, avala quelques gorgées, qu'elle sentit descendre le long de son œsophage.

ggLa traversée fut rapide et sonore, Scÿlbel ne se souciait plus du bruit qu'elle soulevait. Elle brisa le flot continu, brouilla l'image des lunes, qui se reflétaient sur le voile mouvant, fouetta l'eau avec ses tibias et révéla sa présence. Sans s'attarder, elle s'enfonça dans le brouillard sévère.

ggLa dernière montée avant d'atteindre son but lui avait redonné toutes ses forces. Scÿlbel grimpa comme après un long repos. Souffle régulier, profond. Ses bras redevenus agiles écartaient les branches sans problème. Elle en avait presque oublié le point de côté et toutes ses plaies qui la torturaient depuis des heures.

ggTout ce qui importait dorénavant, c'était atteindre ce château.

ggPlus rien d'autre n'existait.

ggDĂ©couvrir.

ggEnfin.

ggEt il se dévoila. Après tant d'efforts, il émergea de la brume, qui s'ouvrit au passage de Scÿlbel. D'immenses et vaporeuses portes de coton.

ggElle franchit, en contemplant la haute voûte au-dessus d'elle, un vaste portique qui se dressait là, barrant la route aux intrus, passage vers un autre monde gardé par deux immenses tours de chaque côté. Elle traversa le long et haut tunnel dans lequel le vent s'engouffrait pour agiter la lumière accrochée aux torches régulièrement disposées. Et arriva dans une cour immense dont les haies auraient formé, si elles textesousdroitsdauteur



646



devant