Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

près d'un kilomètre, avant d'emprunter un autre virage, vers l'ouest, pour regagner une dénivellation plus agréable.

ggDe loin, Sc√Ņlbel continua de le suivre jusqu'√† parvenir sur une terrasse de terre et de graviers formant un demi-cercle d√©limit√© par un muret de granit us√©. Sans qu'on s'en rende compte, sous la v√©g√©tation dense, la pluie avait totalement cess√©. Elle n'avait laiss√© de sa pr√©sence que des nuages √©pars derri√®re lesquels les lunes diffusaient leur lumi√®re argent√©e pour offrir √† Sc√Ņlbel, et √† elle seule, cette vision fantasque du ch√Ęteau tant convoit√©.

ggBien que situ√© au sommet d'une montagne, Sc√Ņlbel le surplombait l√©g√®rement. Mais c'√©tait lui qui dominait. Elle revoyait la sc√®ne du tableau qui l'avait conduite jusqu'ici. Mais l'atmosph√®re paisible, malgr√© cette inqui√©tude latente qui s'en d√©gageait, n'√©tait plus. La lueur l√©thargique des lunes sur ces hauts murs allongeait ces tours monstrueuses, la clart√© offrait une vision de tous les arbres saillants qui l'entouraient, une arm√©e de lances protectrices. Mais surtout, ce qui offrait √† Sc√Ņlbel cette √©trange sensation d'illusion, c'√©tait cet √©tang de brume mouvante qui se d√©ployait dans tout le col et duquel le ch√Ęteau semblait surgir. D'un autre monde. Comme pour l'accueillir. Elle.


ggSc√Ņlbel se jeta dans la suite du parcours avant de se faire surprendre par son poursuivant. Elle ne le revit pas. Et n'entendit rien non plus, sinon les sons devenus familiers de la for√™t. Une allure rapide la guida jusqu'au col brumeux joignant les deux sommets. L√†, elle rencontra une rivi√®re froide et peu profonde qui textesousdroitsdauteur



645



devant