Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

ggSc√Ņlbel resta l√† quelques secondes, √† recouvrer une respiration r√©guli√®re. Elle aurait voulu se relever, mais n'y parvenait pas. S'asseoir apr√®s l'effort lui avait bris√© les jambes. Elle se sentait bien, assise ici, contre ce pin qui l'enla√ßait entre ses branches les plus basses. Rester.

ggRien qu'un instant de plus.

ggLa fuyarde gardait un Ňďil au loin, attendant qu'un mouvement plus important que ceux r√©guliers de la nature tourment√©e attire son attention. Elle surveillait son assaillant, tentant de rep√©rer une forme floue. Mais ne vit rien. Peut-√™tre longeait-il le chemin sans s'y exposer.

ggElle se l'imaginait, marchant lentement, mais à allure régulière. Sans sembler même vouloir la rattraper. Sans se presser, se fatiguant moins vite, sachant, qu'à un moment ou un autre, il la rattraperait.

ggElle ne bougea pas.

ggIl fallait repartir, mais éviter de se retrouver à découvert.

ggLa remont√©e contre le tronc fut difficile. La marche devint plus lente, Sc√Ņlbel, suite √† sa chute, boitillait et rester hors des sentiers l'obligeait √† emprunter une route pentue, sinueuse, sans am√©nagement et donc d√©licate. Des branches mortes tomb√©es, encore, et, parfois, des troncs √©pineux barraient la route, il fallait slalomer entre ces obstacles et les arbres monstrueux.

ggSurveillant le chemin de loin, elle s'arrêtait de temps en temps, quelques secondes, juste pour vérifier que, dans le bourdonnement de la pluie, aucun bruit de pas ne venait la surprendre.

ggLe piste, qu'elle observait de loin, prenait un tournant vers le nord et accentuait sa descente qui s'étalait sur textesousdroitsdauteur



644



devant