Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

quelques bûches qu'elle mit au feu, agrippa le tisonnier posé sur le fourneau et remua les braises jusqu'à la renaissance de la flambée. Et puis elle repositionna ses couvertures, se remit en position fœtale et referma les yeux.

ggC'est alors que le bruit revint. Car malgré le grésillement constant de l'extérieur, elle put l'entendre, le distinguer et le reconnaître.

ggLa peur la reprit.

ggScÿlbel aurait voulu se cacher, se terrer sous le lit et laisser passer cet intrus dont les pas, écrasant l'herbe et s'enfonçant dans la boue, s'entendaient même sous cette pluie battante.

ggMais il venait pour elle.

ggElle en était sûre.

ggEt même si ce n'était pas le cas, le feu qui la réchauffait se voyait maintenant depuis l'extérieur. Cet embrasement protecteur l'avait piégée.

ggElle se releva, accroupie, serrant et desserrant ses doigts pour que le sang revienne dans son bras engourdi.

ggUn reflux acide germa dans son estomac, remonta le long de sa gorge et vint mourir dans son palais, laissant derrière lui une âcre sensation dans sa bouche.

ggTenter une fuite. Quelques pas. La porte n'était qu'à quelques pas. Scÿlbel avait parcouru la moitié de la cabane, elle se trouvait en son centre, juste entre le poêle brûlant et la table – en parfaite lumière – et c'est alors que l'éclat diffus des lunes disparut.

ggDehors, à travers les vitres brisées, on pouvait apercevoir, filtrées par la lumière traversant l'épaisseur des nuages, les gouttes de pluie, qui n'avaient cessé de textesousdroitsdauteur



638



devant