Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

se faire un brin de toilette. Puis elle mangea, ressortit ensuite pour régler ses derniers détails et resta figée devant le lit, duquel un mille-pattes tentait de s'enfuir en rampant sous le matelas.

ggQu'abritait-t-il d'autre ?

ggUn frisson se répandit dans tout son corps à l'idée de passer la nuit en leur compagnie. Mais sa sieste sur la chaise lui avait déjà causé un mal de dos que ni les massages qu'elle se faisait en incrustant ses doigts dans le creux de son omoplate, ni les craquements de colonne ne parvenaient à estomper.

ggAvant de se coucher, quelques vérifications. Juste voir ce qui l'accompagnerait dans son repos.

ggEn s'appuyant sur le matelas, Sc√Ņlbel souleva un nuage de poussi√®re qui lui gratta la gorge et provoqua une l√©g√®re quinte. Apr√®s s'√™tre r√©tablie, elle s'agenouilla jusqu'√† ce que sa joue effleure le sol. Un dernier toussotement souffla les microscopiques salet√©s jonchant les planches.

ggLa nuit approchant l'emp√™chait de voir pr√©cis√©ment ce qui se trouvait tapis l√†-dessous. La cachette semblait √™tre vide, Sc√Ņlbel laissa ses yeux s'habituer pour tenter d'apercevoir quelque chose. Quoi que ce soit.

ggRien.

ggRien, elle ne voyait rien sinon un noir qui se teintait des cendres flottantes. Et deux points brillants. √Čtrangement brillants, vu l'absence de lumi√®re sous ce matelas. Ils semblaient d'ailleurs scintiller de plus en plus. Ou grossir.

ggSc√Ņlbel tendit la main, pour attraper cet √©trange objet. Et dans la perspective de son bras disparaissant dans l'obscurit√©, elle comprit. Les deux points ne brillaient textesousdroitsdauteur



633



devant