Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

qu'autrefois, des chariots allaient et venaient par ici.

ggSc√Ņlbel continua sans faillir, m√™me si ses poumons lui br√Ľlaient la gorge. M√™me si sa respiration √©tait devenue une √©preuve douloureuse. Chaque expiration projetait un nuage humide qui s'√©vaporait bien vite dans l'air.

ggLa douce fra√ģcheur de l'altitude avait laiss√© place √† un froid de plus en plus rude. Un froid tranchant, qui paraissait s'introduire dans chacune des plaies du visage de la jeune femme pour tirer sur sa peau s√®che et raviver ses blessures encore ouvertes.

ggLorsqu'elle levait la t√™te vers le sommet du pic qui l'accueillait, Sc√Ņlbel pouvait voir, √† plusieurs m√®tres au-dessus d'elle, une fine couche de neige d'un blanc encore plus pur que celui du ciel. Une neige uniforme, seulement perturb√©e par quelques caprices du relief. Le paysage de for√™t avait laiss√© place √† un d√©sert sec et sans couleurs de cailloux aiguis√©s et √Ępres sur lesquels les pieds de l'intruse avaient d√©j√† gliss√© plusieurs fois. Une chute demeurait encore sur ses jambes sous les traits d'un boitillement qui ne durerait pas, mais entachait d√©j√† sa progression et la faisait tr√©bucher encore et encore. Le monde autour d'elle √©tait devenu morne et glac√©. Le sol √©tait gel√©, inhospitalier, inapte √† accueillir la moindre forme de vie. C'√©tait comme si la Mort y avait √©lu domicile.

ggSc√Ņlbel, apr√®s un autre regard en arri√®re, avait sorti de son sac une veste qu'elle passa par-dessus son pull-over. Une couverture chaude et rassurante, mais elle ne couvrait pas son visage que le vent venait fouetter.

ggUn tour tout autour d'elle et la jeune femme se reposa sur un rocher. Un paysage de pics cisaillant le ciel textesousdroitsdauteur



627



devant