Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

jusqu'alors.

gg« Je… tenta Scÿlbel. Je ne peux rien vous dire, mais ces hommes, qui ont amené Livline ici sont…

gg– Ce soir, vous pourrez encore dormir ici. C'est pas bon de voyager la nuit dans ces montagnes. Mais demain, vous repartirez. Les autres avaient raison. Je ne voulais pas les croire parce que j'ai été comme vous, mais ils avaient raison. Vous allez nous apporter des ennuis. »


ggUne lueur se profilait encore aux sommets des arbres entourant le village lorsque Scÿlbel monta de la cuisine. Le reste du repas s'était passé dans un silence total et gêné. L'intruse n'avait pas plus insisté et, dès qu'elle l'avait pu, elle était allée se coucher sans que ses hôtes la retiennent. Le lendemain, elle devrait repartir. Sans savoir où aller, sans avoir eu de réponse et sans avoir pu empêcher Jakce d'assouvir son nouveau goût pour le sang.

ggElle arrivait à l'étage sans lumière, aux murs resserrés par le désordre et au plafond bien bas. Elle se fraya un chemin, guidée par une simple bougie. Au bout de quelques pas sur le sol bosselé par les défauts du bois, sa découpe artisanale, l'humidité et le froid, elle regagna sa couche.

ggLa veille, trop fatiguée, elle n'avait même pas pris attention à la pièce où elle allait passer la nuit. Malgré la lueur qui peinait à s'y projeter, les murs étaient proches. Scÿlbel se glissa dans l'espace étroit entre le lit et le mur, s'assit sur le matelas orné de nombreuses couvertures de laine, palliant à l'absence d'électricité, et textesousdroitsdauteur



617



devant