Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

gg– Tais-toi ! »

ggDans le hurlement de l'homme, il y avait plus de peur que de colère. Une peur réelle. Primale.

gg« Et vous… allez-vous-en. » conclut-il désignant la porte de sa lame aiguisée.

ggLe soleil poursuivait son déclin et, en sortant à la fois dépitée et inquiète, Scÿlbel passa devant Livline qui n'avait pas bougé, affichant un air affolé sur le visage.

gg« Contactez votre grand-père, fit Scÿlbel. Il ne sait pas que vous êtes ici, il s'inquiète. Dites-lui que vous allez bien. Je ne sais pas ce qui se passe, mais donnez-lui de vos nouvelles. »

ggAlors que l'étrangère parcourait Alducar, encore plus de questions lui assénaient la tête. L'idée que les villageois soient des criminels s'étiolait. Ils étaient terrifiés lorsqu'on évoquait ceux qui avaient amené la petite Livline. Un seul individu ou un simple groupe pouvait avoir tout organisé, mais, dans cette journée, Scÿlbel avait pu croiser chacun des villageois et aucun ne lui rappelait quelque chose. Aucun ne semblait pouvoir connaître son ancien nom.

ggAlors qui Ă©tait-ce ?

ggRamenton ? Et si l'homme à l'origine de tout ça était ce riche vieillard que les drames avaient rendu solitaire ? Après tout, il avait côtoyé les sommets avant de tomber, il avait tout perdu, peut-être aussi la raison.

ggMais alors, dans ce cas, quel était son rôle à elle ? Pourquoi l'aurait-il contactée ? À chaque réponse venait une autre question.

ggScÿlbel était arrivée à la maison de ses hôtes. Aussi occupés à préparer les victuailles, ils sourirent en la textesousdroitsdauteur



614



devant