Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

gg¬ę On a d√©tourn√© une partie de l'eau de la rivi√®re, expliqua la guide. Il suffit juste de tirer l√†-dessus et y a l'eau qui coule. Par contre, √ßa met quelques minutes √† se remplir. Faut √™tre patiente. Voil√†. Je vous laisse. Je vais rejoindre les autres pour les corv√©es. Vous me rejoindrez quand vous aurez termin√©. ¬Ľ

ggLorsque Sc√Ņlbel tira sur la corde qu'√Člania lui avait indiqu√©e, l'eau tomba. D'un coup, comme si on venait de lui verser un seau sur la t√™te. L'air de montagne √©tait frais, mais le liquide, puis√© √† la source, √©tait glac√©. La jeune femme frissonna et se for√ßa √† penser √† autre chose pour arr√™ter cet incontr√īlable tremblement.

ggElle pouvait entendre tout ce qui se passait dans le village, elle sentait le monde s'agiter autour d'elle, dans une sensation d√©sagr√©able. Elle avait l'impression qu'on l'√©piait, qu'on la surveillait sans cesse. M√™me ici. M√™me enferm√©e dans cette petite bo√ģte. M√™me nue, grelottante. Fragile.

ggTant bien que mal, ses songes la ramenèrent à ce pourquoi elle était venue.

ggElle avait montré ses notes à deux personnes différentes, la veille, toutes deux avaient réagi de la même manière. La solution était ici. Elle le savait.

ggCela voulait dire aussi qu'elle se trouvait, maintenant, parmi ceux qui avaient orchestré tout cela. Ces enlèvements, ces meurtres, ce jeu de piste macabre.

ggDes personnes de ce village l'avaient conduite jusqu'ici. Des personnes. Et une en particulier, qui semblait la conna√ģtre. Une connaissance vieille. D'une autre vie. Et si‚Ķ

ggSc√Ņlbel se releva, les yeux perdus, elle ne sentait plus l'air frigorifier sa peau humide, elle n'entendait plus le textesousdroitsdauteur



602



devant