Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

la Direction et le secret qu'elle protégeait. Et puis, il ne savait pas réellement pourquoi elle avait disparu.

ggMais Jakce Livston… Jamais il n'aurait pu imaginer qu'il se mette à enlever et torturer un suspect pour obtenir des informations. Il avait une excuse, mais la folie semblait l'avoir gagné et qui sait ce qu'il avait l'intention de faire ?

ggIl n'aurait jamais d√Ľ croire Sc√Ņlbel, apr√®s l'enterrement. Elle lui avait sembl√© sinc√®re, sur le moment, et il le regrettait am√®rement. Elle avait couvert son √©quipier et semblait agir par instinct, comme une b√™te.

ggEt ces médias ! Il avait encore réussi à retarder la diffusion des portraits, pour que son unité ne soit pas en danger, mais ça ne pourrait durer. Dès le lendemain, on lui demanderait des comptes.

ggAlors il fixait son téléphone, attendant une bonne nouvelle, pour que les regards soient braqués ailleurs.

ggLa√©hina √©tait all√©e se coucher vers onze heures. Il l'avait suivie peu apr√®s, mais gardait sa lampe de chevet allum√©e, lisant un peu dans son lit. Des coups d'Ňďil r√©guliers sur son t√©l√©phone l'en emp√™chaient. Il voulait √™tre aupr√®s d'elle, sans parvenir √† y rester. Son corps √©tait allong√© dans son lit, mais son esprit se trouvait ailleurs, √† Piltre. Il voulait √™tre inform√© des moindres nouvelles. La catastrophe ne devait pas se reproduire.

ggSa femme dormait enroulée dans le bras gauche de son mari, la tête posée sur son épaule. Elle émettait un souffle régulier, calme et reposant. Lui gardait les yeux grands ouverts, fixés au plafond. Même après avoir éteint la lumière. Cela faisait quarante-deux minutes textesousdroitsdauteur



589



devant