Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

pencha au-dessus du billet. Elle l'examina à la lueur d'une bougie, se mordillant les lèvres, et ajouta.

gg« Rien. Reprenez votre machin, là !

gg– Montrez, fit l'homme. Peut-être que ça peut me dire quelque chose.

gg– Y a rien pour toi là-dessus, Styaït. » le sécha la barmaid.

ggLui sursauta.

gg« Vous allez rester combien de temps chez nous ? renchérit la femme.

gg– Le temps que je trouve mes réponses.

gg– Je pense que vous vous êtes trompée. Vous feriez mieux de repartir. Et vite. Parce que c'est jamais bon quand un étranger vient chez nous.

gg– En attendant, vous avez une auberge ou quelque chose comme ça ?

gg– On aime pas les intrus et vous voulez qu'on les accueille dans une auberge ?

gg– Juste un lit où je pourrais passer la nuit, alors.

gg– Y a Gisvert, coupa Styaït. L'a une chambre de vide. »

ggLa femme lui lança un regard de réprimande, elle examina l'intruse jusqu'à la mettre mal à l'aise, avant que ses yeux ne partent plus loin, au fond du bar, pour désigner un homme attablé avec plusieurs autres.

gg« Il est là-bas. Allez lui demander, je veux pas d'histoires. »

ggScÿlbel se retourna. Gisvert était en train de discuter, un verre de terre cuite à la main. Costaud, dans des habits négligés, faits pour le travail et seulement pour le travail. L'un des rares, ici, à avoir les cheveux bruns. textesousdroitsdauteur



580



devant