Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

connards qui s'attardaient Ă  la retrouver alors qu'il y avait bien plus important Ă  faire en ce moment.

ggMais elle se retint.

ggIl ne restait plus qu'Ă  attendre.

ggArrivée à hauteur de l'agent, celui-ci la salua d'un geste, tandis qu'elle descendait manuellement la vitre de sa portière.

ggL'homme se pencha.

gg« Bonjours Madame. Puis-je voir vos papiers, ainsi que ceux du véhicule ?

gg– Oui… Oui, bien sûr. »

ggElle se retourna et plongea sa main dans la poche de son sac. Elle eut un mouvement de recul lorsqu'elle sentit le contact métallique de son arme l'effleurer. Et puis, elle saisit le cuir de son portefeuille et en sortit les papiers qu'elle présenta au contrôleur.

gg« Qu'est-ce qui se passe ?

gg– Un contrôle. On ne peut rien vous dire de plus. Vous pouvez retirer vos lunettes de soleil, s'il vous plaît ? »

ggLa jeune femme obéit. Que faire d'autre ? Elle affronta le regard du policier. Elle remarqua, lorsqu'il vit l'œil encore rosé et ses contours jaunis, un changement dans son expression.

gg« Un problème ? demanda-t-elle hardie sur un ton d'innocence.

gg– Attendez ici. »

ggLe policier s'éloigna rejoindre un supérieur, Scÿlbel le vit montrer la carte d'identité avant d'échanger quelques mots. Et il la désigna du menton.

ggBizarrement, toute la tension, qui contractait les textesousdroitsdauteur



558



devant