Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

magasins.

ggSc√Ņlbel se leva, frotta ses yeux encore endormis, rangea ses affaires et s'en alla. Ses deux compagnons dormaient encore, habitu√©s de voir le monde se lever et la rue s'agiter autour d'eux. Elle retourna aux toilettes, se rin√ßa rapidement, se changea et maquilla ses blessures. Malgr√© ses traits tir√©s, son visage affichait une mine un peu moins sinistre que la veille.

ggEt elle repartit, d'un pas prudent.

ggLe soleil se faisait encore timide, Sc√Ņlbel marchait dans un monde de couleurs √† la faible bigarrure. Un entre-deux o√Ļ les derni√®res √©toiles brillaient encore dans le ciel et o√Ļ l'√©clat des derniers r√©verb√®res illuminait encore les rues de la ville. Un paysage urbain aux couleurs encore d√©lav√©es. Le ciel √©tait d'un contraste p√Ęle et √©blouissant.

ggC'était un décor proche de celui-ci que la jeune femme admirait le matin en déjeunant. Belektig était encore calme, silencieuse et seuls les pas des habitants les plus matinaux et le ronflement des premières voitures entamaient doucement la mélodie urbaine.

ggLa jeune femme longeait le fleuve. Elle s'arrêta, se retourna en direction de l'eau, sur laquelle le soleil se reflétait. Elle regarda le courant, sa main fouinait dans sa poche, elle la sortit. Examina son téléphone entre ses doigts. Le portable avait souffert un peu plus dans la course de la veille. Il était brisé. Totalement. L'écran, s'il avait été allumé, n'aurait affiché que des couleurs incohérentes et baveuses.

ggElle le regarda sous tous les angles.

ggEt le jeta au loin.

ggIl y eut quelques remous après le plongeon. Et textesousdroitsdauteur



541



devant