Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

enseignes clignotantes, aveuglantes, qui la masquent comme un maquillage resplendissant, ces réverbères qui repoussent l'obscurité juste assez pour apporter un peu de réconfort à qui oserait s'y promener.

ggÇa ne suffit pourtant pas à cacher l'indésirable.

ggCar entre les fêtards qui rentrent de soirée, entre ces gens qui savourent l'air frais et l'atmosphère plus calme de ces rues, il existe aussi des personnes perdues, des marginaux que le monde a rejeté. Ils se sont créé leur univers, dans les méandres de la nuit.

ggLa nuit, tout change. Tout. Les gens sont plus m√©fiants, ils √©vitent encore plus ce qui les entoure, se renferment encore un peu plus sur eux-m√™me. Ce monde obscur et souterrain devient plus aveuglant et les sons, dans le silence, semblent amplifi√©s, jusqu'√† r√©sonner dans la vo√Ľte √©toil√©e.

ggC'est un monde dot√© de ses propres r√®gles, inscrites sur aucun document, mais que tous ont appris √† conna√ģtre.

ggEt lorsqu'un inconnu y pénètre, chacun de ses occupants savent, d'un regard, qu'il n'y appartient pas. Parce que ça se voit. Dans ses yeux.

ggPourtant, lorsque Sc√Ņlbel s'approcha de deux mendiants qui discutaient, ils lev√®rent leur t√™te pour savoir qui venait, mais la laiss√®rent s'installer. Elle leur tendit un sac en plastique contenant un peu de nourriture qu'elle venait d'acheter et s'assit en tailleur √† m√™me les dalles grises. Ils mang√®rent leur sandwich en silence, dans un coin de ce grand centre commercial devenu terne et vide. Ici, avec ces deux personnes, ce visage mutil√© semblait plus banal. On ne viendrait pas la chercher.

textesousdroitsdauteur



538



devant