Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

lignes marron indistinctes, la scl√©rotique de son Ňďil √©tait maintenant rougie, un h√©matome violac√© se dessinait sur une pommette, son arcade sourcili√®re √©tait entaill√©e d'une fissure qui remontait jusqu'au milieu du front, ses l√®vres et son oreille arboraient de nouvelles blessures. Et de la crasse m√™l√©e √† de la transpiration couvrait son visage d'un voile gris. Le reste du corps n'allait pas mieux, son genou continuait de la lancer et les √©raflures de son bras suppuraient encore.

ggEn retirant le bandage improvis√©, Sc√Ņlbel vit que sa blessure au flanc √©tait moche, mais elle ne saignait plus. C'√©tait d√©j√† √ßa.

ggElle fit couler l'eau, se rinça le visage.


ggSa nouvelle couleur de cheveux la rendait moins énigmatique, plus banale. Elle restait une belle femme aux traits fins, mais ses yeux noirs se faisaient plus discrets avec ces cheveux sombres. Elle risquait moins d'attirer les regards. Elle peaufina les derniers détails et s'en alla.

ggMaintenant, il ne restait plus qu'à passer la nuit. La journée du lendemain serait chargée et elle ne serait pas tranquille.

ggLumières et ombres se confondaient, indistinctes. La soirée s'attardait, la foule devenait de plus en plus disparate, jusqu'à ce qu'il ne reste que quelques personnes, ici et là.


ggLa ville, la nuit, dévoile un autre visage. Un visage qu'elle cache aux yeux de tous et qu'elle ne montre qu'à certaines personnes, qui osent le regarder. Elle se pare de ses atouts fluorescents, colorés, lumineux. Ces textesousdroitsdauteur



537



devant