Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

en un couple salon-cuisine. Sc√Ņlbel ressentit, dans cet appartement, la m√™me chose que chez Jakce et Alestia. Sans la pr√©sence de la mort. Tout ici semblait √©trangement fig√©, vide, inanim√© et sans vie. Comme la pi√®ce artificielle d'un mus√©e.

ggIl fallait partir. S'ils remarquaient l'effraction, elle y serait coincée.

ggLorsque l'un des policiers présents entendit la porte voisine s'ouvrir, il passa la tête à travers l'embrasure et vit une jeune femme rousse fermer la serrure. Il lui sourit.

gg ¬ę Bonjour. ¬Ľ

ggIl voulut voir son visage, mais il était caché par des mèches laissées au vent. Le reste de ses cheveux étant ramené en chignon. Du peu qu'il pouvait voir de ses traits fins, de sa silhouette élancée, il devina qu'elle devait être très belle. Elle dégageait un certain mystère, le regard caché derrière ses lunettes de soleil. Elle tourna légèrement la tête vers lui et répondit d'un timide :

gg ¬ę Bonjour. ¬Ľ

ggElle se retourna et s'en alla. Il la regarda partir, remonta ses deux jambes, longues, fines mais athlétiques, passant lentement l'une derrière l'autre, un sac usé en bandoulière sur l'épaule.

ggSc√Ņlbel ne voulait pas se presser. Des pas rapides la trahiraient. Elle s'en voulait d√©j√† de ne pas avoir paru plus curieuse envers ce flic qui l'avait salu√©e et de lui avoir r√©pondu trop timidement. Maintenant, elle sentait son regard sur elle. Peut-√™tre la trouvait-il simplement √† son go√Ľt.

ggAu loin, l'homme en uniforme rentra sa tête dans textesousdroitsdauteur



524



devant