Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

gg« Bien, conclut la détective. Comme je vous l'ai dit, on n'empiète pas sur les affaires criminelles. Mais… avec cette enveloppe… Je… vais voir ce que je peux faire. »

ggScÿlbel lui expliqua tout, ensuite. Comme si elle avait affaire à un véritable client. Les tarifs, la manière de procéder, les documents à remplir, Ramenton lui tendit une de ses cartes de visite pour lui laisser une adresse et un numéro où le joindre.

ggLorsqu'elle eut terminé, Scÿlbel raccompagna le vieil homme jusqu'à la sortie, en lui promettant de le tenir au courant. Sills était revenu et mangeait à son bureau un sandwich débordant de sauce.

gg« Un client ? demanda-t-il en mâchant une fois Ramenton parti.

gg– Je sais pas. Je vais appeler Harshett. Il veut qu'on reprenne un dossier de la police. »

ggLa jeune femme ne laissa pas son collègue la prévenir sur l'impossibilité d'une telle affaire. Elle lui glissa un « Bon app' », avant de s'enfermer dans le bureau du patron.

ggAprès avoir composé le numéro, son cœur se remit à battre. Les mises en garde que Sills s’apprêtaient à lui faire n'étaient pas vaines, elles lui auraient permise d'éviter un refus, et sûrement un savon, d'Harshett. Mais elle devait lui demander. Elle devait être sur cette affaire.

ggElle devait savoir.

ggLa tonalité résonna dans le combiné. Une fois. Une deuxième fois. Une troisième. Des bruits indescriptibles de raclements, froissements et textesousdroitsdauteur



44



devant