Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

ggEt puis la jeune femme tourna son regard vers l'établi et s'attarda sur chaque instrument. Un marteau, des clous, des pinces, un cutter, une paire de ciseaux, une scie, un sécateur… tout ce sang imprégné à jamais sur cette planche de bois calleuse… et ce couteau. Celui qu'elle avait arraché de la clavicule de l'homme pour lui sauver la vie.

ggIl ne vivrait pas.

ggTrop de sang avait coulé. Il n'en possédait plus assez pour se guérir. Il lui aurait fallu des soins. Mais il était bien trop tard.

ggIl fallait mettre fin à ses souffrances. La chose la plus humaine à faire, bien que Scÿlbel, à ce moment, douta de la véritable définition de ce mot. Les humains ne sont-ils pas les seuls capables d'actes inhumains ? Elle tendit sa main vers le bois brut et s'empara de la lame. Et elle se retourna vers l'homme, qui ne réagissait même plus. Elle s'avança vers lui et posa sa bouche tout proche de ses oreilles. Il put sentir son souffle chaud lorsqu'elle lui dit, rassurante :

gg « Ça va aller. Je vais te soulager. »

ggScÿlbel vit les deux fentes des yeux de l'Autre, entre les boursouflures violettes, s'humidifier. Une première larme traça son chemin sur une joue labourée.

ggUne autre suivit.

gg « He… hih… » dit l'homme avec toute la difficulté du monde.

ggD'autres larmes coulèrent.

ggScĂżlbel comprit.

ggEt elle enfonça la lame dans le cœur jusqu'à sentir le liquide chaud imprégner ses mains et s'écouler sur son poignet pour goutter sur les vêtements.

textesousdroitsdauteur



519



devant