Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

souffrir tous ceux impliqués dans le meurtre d'Alestia.

ggWoneil ouvrit la bouche et cracha un nouveau filet de sang baveux, qui dégoulina sur les plis de son uniforme. Sa mâchoire sûrement brisée bougea, s'écarta lentement, avec mal, et de ses lèvres débordantes ne purent s’extraire que des voyelles sans rien pour les relier entre elles. Scÿlbel s'approcha de lui. Dans un souffle rauque et étranglé par les reflux, il prononça quelque chose qui ressemblait à :

gg« Ha… ho… »

ggScÿlbel s'approcha un peu plus, l'oreille presque collée à la bouche meurtrie.

gg« Je… dit-elle. Je ne comprends pas… »

ggElle reçut des postillons lorsqu'il rouvrit la bouche.

gg« Hai… auh… argh… ah… ho… Hau… oh… Ahho… aahh… oohh… a… ho… »

ggEt il se tut d'Ă©puisement.

ggScÿlbel se releva. Elle contempla l'homme, puis les instruments dont Jakce s'était servi pour le détruire. Toute cette horreur installée sous une simple maison de banlieue.

ggIl ne vivrait pas.

ggChaque goutte qui s'échappait de la souche de son doigt longeait l'os de la phalange broyée qui dépassait, avant de chuter pour étendre la mare de sang. Il s'était trop vidé. Par les entailles aux bras, poignets et jambes, sur tout son corps, et le triangle de peau échevelé à la tempe, qui pendait, révélant un bout de crâne imbibé. Mais, surtout, par celle de son cou, qui n'avait pu se refermer. Son organisme s'était épuisé à tenter de la guérir et n'avait fait qu'accélérer un peu plus cette agonie.

textesousdroitsdauteur



518



devant