Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

journées agréables en compagnie du couple, baignée dans un soleil relaxant, à manger de la viande cuite au barbecue.

ggLa cabane se trouvait enfoncée dans une haie feuillue, de l'autre côté de la parcelle de gazon sur laquelle aurait pu courir et jouer Äélina. Jakce aimait prendre soin de son jardin. Pour avoir un chez-soi le plus confortable possible. Et cette remise était le lieu où il rangeait tout son matériel.

ggScÿlbel traversa le terrain. L'herbe amortissant le son de ses pas, elle arriva à la cabane sans bruit. Le vent berçait lentement les milliers de feuilles en les caressant, et leurs frottements se mélangeaient en une mélodie naturelle.

ggLa jeune femme se pencha, appuya ses doigts et colla son oreille contre le bois rugueux.

ggRien. Encore.

ggLa porte usée résista et, à force de tirer, elle céda. Vide. Des objets nombreux, cassés parfois, des ustensiles rouillés, d'autres en bon état, de l'engrais, des produits, mais aucune forme de vie si ce n'était les araignées qui avaient tissé des toiles gigantesques, allant parfois d'un coin à l'autre de la maisonnette. Jakce n'était pas là. Tout comme son prisonnier.

ggRebroussant chemin, ScĂżlbel appela Kerson.

gg « Je me suis trompée, avoua-t-elle. Je pensais qu'il aurait été chez lui. Vous avez des nouvelles ?

gg– Non. J'ai mis les hommes disponibles à sa recherche. Vous n'auriez pas dû partir seule, je voulais que l'agent Errligk vous accompagne.

gg– Je suis partie vite…

textesousdroitsdauteur



510



devant