Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

Sc√Ņlbel actionna la poign√©e et p√©n√©tra dans la maison. Les volets ferm√©s emp√™chaient la lumi√®re d'entrer, l'int√©rieur froid et sombre accueillit la jeune femme. Seulement inhabit√©e depuis quelques jours, cette maison semblait pourtant issue d'un autre monde. Un monde fig√© dans lequel le temps n'avait plus d'emprise. Tout avait √©t√© laiss√© en l'√©tat.

ggSc√Ņlbel s'introduit dans le hall, puis dans le salon. Elle enjamba les d√©bris d'un vase qu'Alestia avait d√Ľ envoyer au visage de son agresseur. Les coussins de l'assise du canap√© de cuir tombaient par terre. Une trace ocre s'√©tait impr√©gn√©e sur le tissu et s'√©tendait sur le plancher. Le sang s√©ch√© de la future maman. Beaucoup. Beaucoup de sang.

ggAlestia, s'aidant d'une main pour tra√ģner sa carcasse mutil√©e, tandis que la seconde retenait avec mal ses intestins et le fŇďtus que vomissait son abdomen √©ventr√©. Son amie implorant, les phrases bris√©es par ses pleurs, son meurtrier de l'√©pargner, le visage en larmes, tandis que des gerbes de sang giclaient de son corps.

ggSc√Ņlbel chassa cette image de sa t√™te.

ggMais tout ici la lui projetait.

ggLes meubles tombés sur le sol, leur contenu répandu dans la pièce, cette lampe cassée que la future mère avait lancé sur son agresseur pour le retenir un instant.

ggSc√Ņlbel d√©tourna la t√™te.

ggLe son de sa voix s'engouffra dans les pièces obscures pour appeler son ami. Seul un silence étrange et oppressant lui répondit.

ggElle continua d'avancer. Les débris d'une bouteille en verre craquèrent sous un de ses escarpins. Elle entrevit textesousdroitsdauteur



488



devant