Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

femme rougit, mais refusa.

gg¬ę Je travaille, je suis d√©sol√©e. ¬Ľ avait-elle r√©pondu.

ggHyzaik Ramenton entra dans la salle, les bandes-annonces venaient juste de se terminer, il regarda le film, sans vraiment le voir. Il avait le cŇďur battant. Comme le jour de leur rencontre.

ggIl était resté jusqu'à la fin du générique, alors que tout le monde s'était levé, que les lumières s'étaient rallumées dans la salle rouge. Mely, elle, attendait, elle devait nettoyer tout ce que les spectateurs avaient laissé tomber : pop-corn, miettes, papiers. Elle n'avait pas vu qu'il y avait encore quelqu'un.

ggElle balayait en fredonnant, tandis qu'il se faufilait derrière elle pour poser sa main sur son épaule. Elle sursauta en laissant tomber son sac et son balai.

gg¬ę Quand elle a vu que c'√©tait moi qui l'avait surprise, elle a ri. Et ses yeux s'√©taient encore ferm√©s. Je n'avais jamais vu un sourire comme √ßa avant, aussi‚Ķ vrai. Et je n'en ai pas vu d'autre depuis. Elle aurait pu me demander n'importe quoi. ¬Ľ

ggIls continuèrent de balayer ensemble, il tenait le sac, tandis qu'elle ramassait. Et ils parlèrent de tout et de rien. Les mots venaient, sans qu'on les force. Comme un ruisseau perpétuel. Il l'invita à manger, et elle accepta.

ggLes journaux ont rapidement parl√© de cette histoire. Un v√©ritable conte. La jeune et jolie √©tudiante et le riche entrepreneur. Et les nombreuses critiques firent leur apparition. In√©vitables. Elles fustig√®rent leur diff√©rence d'√Ęge, en le traitant lui de coureur de jupons et elle de femme v√©nale. Tout √ßa leur √©tait √©gal. Compl√®tement. Ils √©taient heureux et c'est tout ce qui textesousdroitsdauteur



468



devant