Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

faire ?

gg– Je dois vous écarter de l'affaire. Le reste de l'équipe reprend le dossier, au moins le temps que l'enquête qui a été engagée sur vous soit close. Je dois voir l'agent Livston pour entendre sa version, il est chez vous, non ? Vous me l'enverrez. En attendant, je ne veux plus vous voir sur la moindre affaire. Ni l'un, ni l'autre.

gg– Quoi ? On y est pour rien, putain ! Vous le savez ! Et vous voulez couvrir vos erreurs ! Comment savaient-ils où on habitait ? Ou qui étaient nos proches ? Ils nous épient ! Et peut-être même… »

ggKerson fit signe à Scÿlbel de s'interrompre et de se rasseoir. Il coupa l'enregistreur.

gg« Écoutez. Je sais ce que vous allez dire. Que quelqu'un ici a pu les renseigner ? Mais c'est une accusation grave et ce n'est qu'une hypothèse. On a absolument aucune preuve. Je sais que les fautes sont partagées, pour hier. Les affaires internes enquêtent sur vous et tout notre service risque gros, là. Je dois vous mettre sur la touche un moment. Alors vous allez prendre un peu de repos. Vous en avez besoin. Regardez-vous. Vous n'avez même pas vu de médecin.

gg– C'est superflu…

gg– Je ne peux rien faire d'autre. Alors je ne veux plus vous voir ici, au moins le temps que les conclusions de l'enquête nous en apprennent plus. Vous aviez déjà un parti-pris, dans l'affaire. Maintenant, c'est pire que tout, alors prenez un peu de repos et de recul et épaulez votre ami. Il en a besoin.

gg– Ça, je le sais mieux que vous. »

ggScÿlbel claqua la porte et la vitre qui l'ornait retentit textesousdroitsdauteur



460



devant