Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

entailles sur les joues… Ce corps guérirait, comme toujours, mais entretemps, il souffrirait.


ggScÿlbel ouvrit les paupières assez tôt, le lendemain. Le réveil la tira désagréablement de son sommeil. Elle avait pleuré, longuement, avant de se laisser emporter par la fatigue, mais sa douleur crânienne ne l'avait pas quittée. Des traces blanches de sel se voyaient encore aux coins de ses yeux. Les quelques heures de repos dont elle avait à peine profité, chargées du visage d'Alestia, qu'elle sauvait en rêve seulement, ne lui suffiraient pas. Mais son directeur lui avait donné rendez-vous. Et elle n'était pas en position d'arriver en retard.

ggScÿlbel écarta ses draps, s'étira – ses courbatures la maltraiteraient toute la journée, elle le sentait, quelques médicaments feraient l'affaire – et se leva. Après avoir mis quelque chose sur le dos, elle sortit. Le salon était vide. Seul le canapé, défait, montrait trace du passage de Jakce. Elle regarda tout autour et vit une forme se détacher derrière le rideau de la porte-fenêtre.

ggIl était sur le balcon, accoudé à la barrière, les yeux plongés dans le paysage qui s'éveillait. Au son de la porte qui s'ouvrait, il se retourna.

gg« Comment ça va ? » lui demanda Scÿlbel réellement inquiète, mais réalisant, en la prononçant, la vacuité de sa question.

ggJakce haussa les épaules.

gg« Je… sais pas.

gg– T'as réussi à dormir ? renchérit-elle.

gg– Pas vraiment…

textesousdroitsdauteur



457



devant