Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

rentrer. De son côté, il avait tenté de renouveler l'intervention à Belektig, mais en concentrant moins les agents. À ce qu’elle avait entendu, il y en avait un peu partout dans la ville et devaient y être encore.

ggPour rien.

ggSi seulement ils avaient été ici !

ggMais non, Kerson ne lui avait pas fait confiance, il n'avait pas voulu envoyer d'hommes ici et ils s'étaient retrouvés à deux contre quatre.

gg « Saloperie de directeur de merde. »

ggC'était sa faute, tout ça.

ggIls s'étaient retrouvés en sous-effectif et n'avaient pas pu agir en professionnels.

ggEt voilà le résultat.

ggLe seul indice qu'il restait, c'était ce cadavre. Ce meurtrier que Jakce avait tué.

ggAu loin, les médecins étaient en train de le sortir de l'immeuble, le brancard franchissait la porte. Les roues bloquèrent contre la petite marche et, après quelques efforts, le corps recouvert apparut entièrement.

ggL'autre cadavre était en train d'être détaché, délicatement, avec toute l'attention possible. Chaque homme qui y touchait portait gants et toutes les protections nécessaires afin de garder les indices intacts. Au moins, c'était ça, ils savaient quoi faire. Ça rendrait les choses plus faciles, même si Scÿlbel savait que les autorités ne lâcheraient pas leurs victimes si facilement.

ggElle verrait plus tard. Elle n'avait plus la force de réfléchir. Et encore moins de se battre.

ggLe gars du toit ne l'avait pas épargnée. La dernière fois qu'elle s'était sentie aussi mal, c'était un an plus textesousdroitsdauteur



425



devant