Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

l'immeuble, voir si quelqu'un avait disparu ou manquait. Mais fallait se dépêcher : trouver la victime ne suffisait en rien pour arrêter les criminels. Surtout avec un laps de temps aussi court.

ggComme pr√©vu, ils √©taient partis le matin m√™me, assez t√īt. Il fallait presque deux heures de route, une fois sorti de Belektig pour atteindre Piltre. Et ils √©taient arriv√©s un peu avant midi. Le temps de se pr√©senter aupr√®s des forces de l'ordre de la ville pour √©viter tout probl√®me et de trouver l'immeuble o√Ļ avait v√©cu Landie Steon.

ggAutour de treize heures, ils avaient rendu visite à tous les résidents présents. Il restait ceux partis au travail ou ailleurs, mais la plupart avait pu les renseigner sur les voisins et, pour l'instant, personne n'avait disparu.

ggIls s'arr√™t√®rent pour manger un bout dans un restaurant tr√®s proche, tout en gardant un Ňďil sur les lieux, les all√©es et venues.

ggChaque fois que quelqu'un entrait dans l'immeuble, Jakce sortait et se présentait. Toujours, il revenait sans réponse.

ggDans la salle du restaurant, un √©cran de t√©l√©vision diffusait une √©mission regroupant un homme politique dont Sc√Ņlbel avait bouff√© le nom, deux religieux qu'elle ne connaissait pas, un psychologue, une journaliste et un expert en d√©cryptage de m√©dias. Un d√©bat mouvement√© sur la vid√©o diffus√©e l'avant-veille. Les avis divergeaient. Ces criminels √©taient-ils juste des fous¬†? Le r√©sultat d'une soci√©t√© toujours plus avide de violence¬†? Ou bien, comme le tendait √† l'affirmer l'un des pr√™tres judicieusement choisi pour booster l'audience, √©tait-ce l'Homme, le fautif¬†? L'Homme et textesousdroitsdauteur



400



devant