Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

nouveau. L'espoir de trouver quelque chose de probant s'amenuisait.

ggEt Scÿlbel se pencha. Elle se baissa jusqu'à ce que la cime des herbes lui frÎle le haut des cuisses. Les branches feuillues d'un arbuste cachaient quelque chose de voyant, d'un blanc cassé presque lumineux qui jurait dans le parterre brun. Scÿlbel souleva la pousse et approcha son visage un peu plus, plissant les yeux pour tenter de distinguer ce qu'elle voyait.

ggC'Ă©tait gris, en fait. Terne et informe. Dur, brut et rocailleux. Et ça n'aurait jamais dĂ» se trouver dans une forĂȘt, si personne n'en avait foulĂ© le sol.

ggDu ciment. La base du mur. Ce qui le tenait debout. Ce qui liait les roches de grĂšs entre elles.

ggUn morceau de ciment tombé du rempart pourtant solide et résistant aux affres du temps.

ggScĂżlbel prit sa respiration et leva la tĂȘte pour trouver d'oĂč Ă©tait tombĂ© ce fragment. Du coin de l’Ɠil, elle remarqua, sans en prendre compte, Jakce, se tenant sur la pointe des pieds, appuyĂ© contre la roche, la tĂȘte levĂ©e, au plus proche de ce qu'il examinait.

ggEt il Ă©tait lĂ , au-dessus de lui.

ggUn creux qui, dans la perfection du travail, se remarquait d'autant plus. Le mur n'Ă©tait pas vraiment rectiligne, enlever les bosselures, marques de l’Ɠuvre artisanale, aurait effacĂ© le peu de charme qu'il possĂ©dait, mais partout ailleurs, il Ă©tait restĂ© en plus ou moins bon Ă©tat. Il avait pas mal rĂ©sistĂ© au temps et aux intempĂ©ries, sauf ici. La seule explication venait d'une intervention humaine.

ggOu de celle d'une Créature.

ggLorsque ScĂżlbel se releva, en prenant sa respiration textesousdroitsdauteur



372



devant