Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

villa, avec la maison, à une bonne cinquantaine de mètres, quelques arbres de toutes sortes, même les plus exotiques, offraient un peu de nature à l'immense jardin, mais c'était une véritable trouée dans l'obscurité de la forêt. Jakce s'y était arrêté en connaissance de cause.

gg« J'ai regardé les plans de la maison, c'est…

gg– … là que se situe la cuisine, coupa Scÿlbel. Je sais.

gg– Ouais, et c'est à quelques pas d'où on était tout à l'heure. »

ggL'agent se dirigea vers la frontière de roches, qui semblait protéger le foyer du monde extérieur en séparant la maison de la forêt.

gg« T'es allée de ce côté du mur ?

gg– Non. »

ggJakce se déplaçait le long de l'enceinte, le contemplant de haut en bas, lentement. Scÿlbel se concentra sur le sol. La moindre trace avait sûrement disparu, depuis le temps, mais, qui sait ? Un indice, quelque chose que Livline aurait lâché, ferait peut-être une miraculeuse apparition.

ggIls restèrent comme ça un moment. Ils n'avancèrent que peu, mais pas à pas, lentement.

ggLes hautes végétations humides léchaient les jambes de la jeune femme, son pantalon s'imbibait d'eau. Juste assez pour qu'elle sente une fraîcheur l'envahir. La fin de matinée arrivait, mais l'ombre des arbres retenait la rosée du matin.

ggIls s'étaient un peu éloignés du pan de l'enceinte où ils avaient commencé à chercher, la faute à plusieurs obstacles naturels, et puis s'étaient rapprochés à textesousdroitsdauteur



371



devant