Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

gros ? Y a que toi, comme lien entre tout ça. »

ggScÿlbel souffla. Elle ne savait plus quoi penser. Ses yeux commencèrent à la piquer.

gg« Ça… ça veut dire que tous ces meurtres, et Livline, c'est vraiment à cause de… moi ?

gg– Non. Je pense pas… T'inquiète pas. Tu vois, si on suit le raisonnement, ceux qui ont enlevé Livline ne voulaient pas de la Direction dans leurs pattes, puisqu'ils n'ont fait appel qu'à toi. Pourtant, si c'est les mêmes, les meurtres qu'ils ont mis en scène devaient obligatoirement nous attirer, alors je pense que c'est pour une autre raison qu'ils les ont commis, une raison plus… grande. Peut-être celle qu'ils expriment dans la vidéo… Ils n'agissent pas au hasard. Il y a une logique. Il y a toujours une logique.

gg– Il reste à trouver laquelle. »

ggJakce laissa un silence s'installer. MĂŞme les oiseaux, autour, semblaient s'ĂŞtre tus.

gg« Alors, ensuite, qu'a fait la Créature ? »

ggPerdue dans ses pensées qui l'assénaient, Scÿlbel eut du mal à répondre. Mais elle reprit ses esprits et tenta de se concentrer. Elle n'y pouvait rien, ces meurtres, ce n'était pas sa faute, même si elle le pensait. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était tenter de mettre un terme à tout ça.

gg« Ensuite, p… pendant que Livline était assise à la cuisine, en train de manger, la bête est arrivée.

gg– Oui, la porte se trouvait dans l'angle de vision de la jeune fille.

ggEt on peut déduire qu'elle était assise, comme la chaise a été retrouvée renversée. Elle a vu le monstre. textesousdroitsdauteur



367



devant