Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

prudents. S'ils sentent un danger, ils ne s'en approcheront pas. Et si les hommes ont oublié l'existence des Créatures, les animaux, eux, la ressentent encore.

gg– Tu penses qu'il faut chercher nous-mĂȘmes ? Mais ça va prendre un temps fou ! Et on l'a pas !

gg– Oui, mais
 Je crois savoir oĂč aller  »


ggScĂżlbel guida Jakce jusqu'au chemin de plus en plus Ă©troit conduisant Ă  la villa de Ramenton. Les branchages commençaient Ă  racler la carrosserie lorsque Jakce arrĂȘta la voiture. Il descendit, ses chaussures s'enfonçant dans la terre humide.

gg« Nous avons trouvĂ© un Ă©lĂ©ment qui peut relancer l'enquĂȘte, avait expliquĂ© ScĂżlbel Ă  Ramenton d'une voix la plus neutre possible lorsqu'il avait ouvert sa porte. Mais on ne peut pas vous en dire plus pour l'instant. »

ggDirectement, Jakce demanda Ă  ĂȘtre conduit Ă  la cuisine oĂč Livline avait Ă©tĂ© enlevĂ©e.

ggLa table et les chaises n'avaient pas bougé depuis la premiÚre visite de la détective. Ramenton n'avait plus d'invités depuis longtemps.

ggEt maintenant plus de famille.

ggRapidement, Jakce ouvrit la porte-fenĂȘtre pour jeter un regard Ă  l'extĂ©rieur.

gg« Vous laissez des ouvertures, lorsqu'il fait chaud ? »

ggLe vieil homme se dégagea la gorge avant de répondre.

gg« Avant, oui. Quand il y avait du monde. Depuis quelques annĂ©es, on ne laissait plus que des fenĂȘtres textesousdroitsdauteur



361



devant