Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

enfila son pantalon et un haut plus décent que celui qu'elle portait. Le temps que Jakce arrive, elle continua de regarder la télévision, toujours canalisée sur cette exclusivité. Puis, au bout d'un moment, l'éteignit.

ggScĂżlbel serrait les dents, elle fulminait.

ggIls auraient dĂ» leur en faire part.

ggÇa aurait pu leur faire gagner une journée.

ggSa veste sur les Ă©paule, elle sortit dans le couloir.

ggPuis dans les rues froides de la ville.


ggDerrière le souffle d'un nuage chaud expulsé de la bouche de la jeune femme, la voiture apparut. Éblouie par ses phares, ce ne fut que lorsqu'elle s'arrêta sur la chaussée devant elle, que Scÿlbel reconnut le véhicule de son coéquipier. Elle ouvrit la portière, laissant entrer dans l'habitacle un peu de dehors, et s'installa sur le siège pour se réchauffer à l'air chaud de la ventilation.

gg« J'ai eu une standardiste, fit Jakce en redémarrant. Elle n'a voulu me passer personne. Hausser la voix n'y a rien fait, mais, putain, je compte bien que ça change quand ils verront les insignes. »

ggIl avait mis les gyrophares et roulait vite. Les mains crispées sur le volant, la mâchoire serrée. Visiblement énervé.

ggD'ici quelques minutes, ils seraient arrivés à l'immeuble de la chaîne.


ggL'avantage de se rendre dans un tel bâtiment, c'est qu'il y reste toujours quelqu'un, même la nuit.

ggL'inconvénient de s'y rendre tard le soir, c'est que les dirigeants, les directeurs de programmes et tous les gens importants sont partis depuis un petit moment, et textesousdroitsdauteur



337



devant