Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

avec sa fille.

gg– Vous avez toujours pas retrouvé ceux qui leur ont fait ça ?

gg– Non. On a retrouvé le lieu où ils les ont séquestrés, mais rien. Aucun indice. »

ggElle hésita.

gg« Mais… avec les autres victimes, on est en train de resserrer l'étau.

gg– Bien. Bien. Faut pas lâcher. De mon côté, j'ai eu quelques rendez-vous. Et à vrai dire, mon flair est inefficace avec ces gars-là. »

ggUne voix lointaine se manifesta dans le téléphone. Harshett reprit après une petite pause et un rire sonore.

gg« Ha ha ! Non, c'est Sills, il me dit qu'ils sentent tous le fond de couche usagée ! Ha ha ! Qu'il est con… Plus sérieusement, c'est pas forcément qu'ils ont des trucs à cacher, y en a aussi qui veulent simplement faire bonne figure. J'en ai noté deux ou trois qui avaient l'air d'avoir vraiment une dent contre ton client, mais ils avaient pas l'air assez fou pour organiser un truc pareil…

gg– C'est ce que je me suis dit pour tous ceux que j'ai vu. Comment ça se passe au bureau ?

gg– Sills a rendu les photos à son client et son avocat. Il est sur une affaire d'assurance, là. Il a pas l'habitude, mais ça le change. »

ggLorsqu'elle eut raccroché, les yeux noirs de la jeune femme parcoururent la pièce et elle se dit qu'un peu de décoration lui ferait du bien. Ces murs ternes n'étaient pas bons pour son moral.

ggIl lui fallait sortir. S'aérer un peu. Ne plus penser à textesousdroitsdauteur



325



devant