Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

gg– Vous avez quelqu'un qui peut venir vous tenir compagnie ? demanda Jakce. Faut pas rester seul, dans un moment pareil.

gg– Mes parents vont venir. Ils habitent loin. Et ils pouvaient pas être là plus tôt. Mais ils vont arriver demain. Ceux de Landie sont déjà là, mais ils ont à faire. Et ils veulent s'en occuper sans moi. C'est leur rôle, qu'ils m'ont dit.

gg– Vous allez avoir besoin de vos parents. Mais pour cette nuit, appelez un ami. C'est pas bon de rester seul. Surtout la nuit. »


ggL'épuisement constant qu'éprouvait Scÿlbel ne voulait pas partir. La journée avait été harassante, la visite chez Vankil Trogen, de par ses circonstances, avait été pesante et avait vidé la jeune femme, qui n'en avait plus l'habitude. La visite à ses parents n'avait pas arrangé les choses. La mère pleurait dès qu'on mentionnait sa fille ou l'affaire. Et si cette réaction était compréhensible, elle n'avait fait qu'accentuer la tension que Scÿlbel ressentait depuis des semaines. Il y eut enfin un entretien avec les collègues de la victime. La boîte où travaillait Landie, Atsta Sänds, comptait une vingtaine de personnes. Ce fut moins éprouvant émotionnellement, mais écouter tout ce monde, notamment ce collègue d'une timidité maladive, sans rien apprendre de bien concluant devint vite une perte de temps harassante. Et le manque d'heures de sommeil – qui n'arrangeait pas les choses – ne serait certainement rattrapé que lorsque cette enquête serait bouclée.

textesousdroitsdauteur



323



devant