Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

ggLa police s'efforçait de donner un message rassurant, mais c'était de plus en plus difficile.

gg« Le canard parle aussi d'un témoin qui aurait vu un monstre sur les lieux, fit Jakce les yeux plongés dans la lecture. Heureusement pour nous, le journaliste se moque de lui. Imagine, on est déjà limite, parfois, pour garder le secret, alors si un journal sérieux en parle, on est foutus… »

ggScÿlbel ne répondit pas. Elle écoutait d'une oreille distraite, plongée dans la lecture du rapport d'autopsie de la femme du pare-brise.

ggL'entaille correspondait bel et bien à celles des deux autres victimes. Le même instrument tranchant mais un peu émoussé, qui coupait autant qu'il déchirait la peau.

ggLe meurtre de cette femme avait dû avoir lieu quelques heures avant l'accident et un tatouage sur la hanche avait aidé à son identification. Landie Steon. Tel était le nom de cet élément analysé comme anomalie dans le rapport de l'accident. Le seul dont l'origine restait sans explication.

ggLa presse n'avait, là, pas que des mauvais côtés. Elle avait permis de publier une description de la jeune femme et un homme avait appelé, pensant avoir reconnu sa petite-amie qu'il n'arrivait plus à joindre.

ggScĂżlbel et Jakce lui rendirent visite le jour mĂŞme.


ggC'est dans un appartement minuscule qu'ils furent reçus. Dès l'entrée, on arrivait dans un salon sans hall pour accueillir les invités. En se tournant, on avait la télévision d'un côté, la salle de bains de l'autre. Le salon se mélangeait à la cuisine, juste séparé par une table haute. Et le canapé, sur lequel l'agent et la textesousdroitsdauteur



318



devant