Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

gg– Elle peut être manipulée, comme celle de l'affaire où on s'est rencontrés.

gg– Ouais. Si c'est bien eux, ils ont changés leurs habitudes. Tu crois que c'est à cause du couvre-feu et notre intervention ?

gg– C'est eux. S'ils ont changé à cause de nous, c'est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Ça veut dire qu'on est sur une piste, mais ça veut dire aussi qu'ils ne suivent plus ce qu'ils avaient prévu. Et donc qu'ils peuvent prendre n'importe quel chemin… Mais je pense pas, non… Belektig est une ville gigantesque et les lieux où mettre en scène un crime ne manquent pas. Ils pouvaient très bien pendre la victime ou l'attacher quelque part dans une rue sombre qu'on n'avait pas surveillée et qui aurait été découverte lorsque le jour se serait levé.

gg– Alors… pourquoi ?

gg– Ça… j'en sais rien… Mais… ils ont bien choisi le moment et le lieu. Avec la circulation, ils étaient sûrs de faire quelque chose de spectaculaire. Ils jouent avec nous et j'aime pas ça.

gg– … En tout cas, comme pour les pendus, il faut se concentrer sur la femme éventrée. C'est la seule victime de meurtre, ici. On demandera à Errligk d'aller fouiller dans la vie du gars qui se l'est prise dans le pare-brise. Il était peut-être visé. Les autres sont juste morts à cause de l'accident.

ggIls viennent juste de partir à la morgue. Alors ça va prendre du temps. On va déjà demander des photos au légiste, pour pouvoir l'entrer dans la liste des personnes disparues. Après autopsie, on resserrera l'étau. »

textesousdroitsdauteur



315



devant