Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

portraits d'hommes, tous en costumes. Alder vit son visage, souriant, le regard neutre, mais vif. Bien diffĂ©rent de l'homme cernĂ© et amaigri d'aujourd'hui. Ils prirent ensuite l'angle pour passer devant une rangĂ©e de fenĂȘtres donnant sur la rue, qui serait bientĂŽt bondĂ©e d'une masse vivante et remuante.

ggCe soir, il sortirait par derriĂšre.

ggEt puis, ils arrivÚrent devant une grande porte blanche, ornée de moulures anciennes. La femme qui l'accompagnait l'ouvrit sur une salle bondée. Un brouhaha énorme s'en dégagea et ils la franchirent ensemble avant de disparaßtre dans les lumiÚres aveuglantes des flashs crépitants.


gg « Les journaux se sont emparĂ©s de l'affaire, avait commencĂ© le directeur en face des deux agents. Dans les faits, je m'en fous qu'on passe pour une bande d'incompĂ©tents, je sais ce que vous valez et eux ne sont pas lĂ  pour voir toutes les difficultĂ©s de l'enquĂȘte. Mais cette exposition peut faire des ravages ici. Imaginez qu'on dĂ©couvre un Ă©lĂ©ment rĂ©vĂ©lant l'existence des vĂŽtres, ScĂżlbel. OĂč qu'on nous impose des renforts qui fouineraient de partout. Alors vous allez me trouver ceux qui ont fait ça et les arrĂȘter par n'importe quel moyen avant qu'ils ne recommencent ! »

ggL'agitation avait, depuis quelques jours, gagnĂ© les locaux de la Direction. Une forte pression s'exerçait sur les agents et l'affaire des corps pendus n'avançait pas aussi vite qu'on le voulait. Plusieurs Ă©quipes s'Ă©taient vu placĂ©es sur l'enquĂȘte, pour Ă©viter une troisiĂšme catastrophe.

ggCela semblait, pour tous ceux qui se penchait dessus, textesousdroitsdauteur



289



devant