Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

que la porte ne se referme sur eux, le légiste lança par dessus son épaule :

gg« J'espère que vous les coincerez avant qu'ils ne recommencent. Ça nous a donné un travail monstre, tout ça. Et bosser dans l'urgence, c'est pas bon. »


gg« Alors ? T'es bien silencieuse. T'en penses quoi ? »

ggJakce et Scÿlbel parcouraient le couloir carrelé et impersonnel, où le seul bruit présent émanait de leurs pas rythmés par les néons qui s'alignaient.

gg« … dans les environs…

gg– Hein ?

gg– Désolée. Je pensais. Toutes les victimes qui ont été identifiées, elles habitaient dans les environs de la scène de crime…

gg– Ouais… Tu pense que c'est… une sorte de message ? Du genre : ce coin est maudit ! »

ggJakce avait prit une voix rauque, pour cette dernière phrase.

gg« Non… Tu vois, pour Eerson Lind. Y a pas eu de témoins. La scène de crime était en hauteur. Et plongée dans le noir.

gg– D'acc'…

gg– Pour ces crimes-là… C'était en pleine rue. Pendant la nuit aussi, mais avec la lumière des lampadaires, ils étaient à la vue de tous.

gg– Et tu veux en venir où ?

ggC'est sûrement encore un peu tôt pour l'affirmer, mais on a eu aucun témoin… À part, peut-être, J'Haty. Et si… les autres cadavres retrouvés pendus étaient en fait des personnes qui passaient par là ? Qui rentraient textesousdroitsdauteur



283



devant