Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

cadavres, d'après la température relevée à ce moment-là. Et la rigidité cadavérique n'avait affecté que les muscles de la mâchoire et ceux de la nuque.

gg– L'entaille, vous pensez que ça peut être les griffes d'une Créature ? se renseigna Scÿlbel.

gg– Possible, oui, mais ça peut aussi être un couteau en mauvais état… Il n'y a pas de trace sur les os pour faire de moulage. Le geste a été très précis…

gg– Bien, prononça Jakce. Merci de l'avoir traité en priorité. Vous avez pu l'identifier ?

gg– J'examine son dossier dentaire. J'ai fait un prélèvement d'ADN, qui a été envoyé en laboratoire et j'ai pris ses empreintes digitales pour que vous puissiez lancer une recherche. Des six personnes qui ont été identifiées, cinq c'était parce que des proches sont venus. D'après ce que j'ai compris, les victimes habitaient dans les environs… »

ggJakce réfléchissait, le regard vide apparemment posé sur le cadavre.

gg« … Qu'est-ce que ça peut bien vouloir dire…

gg– Ce n'est pas à moi d'en tirer les conclusions.

gg– Excusez-moi. Je pensais à haute voix. D'autres choses ?

gg– Non. Pour l'instant, j'attends les réponses pour l'identification. On avance doucement. On est débordés, là. Je vais traiter un autre corps, mais je voulais vous faire part de ce que j'avais trouvé sur celui-ci.

gg– Bien. Merci. On concentrera les recherches sur lui. Ça nous permettra d'avancer. »

ggJakce et Scÿlbel quittèrent la pièce froide et, avant textesousdroitsdauteur



282



devant