Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

Lart Samt, Sc√Ņlbel vit son co√©quipier l'attendre, adoss√© √† son bureau. Il se releva, vint vers elle et, d'un l√©ger signe de t√™te, elle lui fit comprendre que tout s'√©tait bien pass√©. Elle allait se faire raccompagner, lorsqu'un agent se d√©tacha √† la p√©riph√©rie de son angle de vision. Il s'approcha, fier dans son costume, et la jeune femme se souvint qu'il d√©passait de peu la carrure d√©j√† imposante de Jakce.

ggIl s'arrêta face à elle, un silence de quelques seconde suivit. Puis il lui tendit la main.

gg¬ę¬†Content de te revoir, Sc√Ņlbel.¬†¬Ľ

gg√Čtonn√©e, la nouvelle consultante ne r√©pondit rien et se contenta d'accepter la poign√©e.

gg¬ę¬†Je‚Ķ Je comprends pas, l√†, fit-elle une fois l'homme retourn√© √† ses activit√©s. J'ai toujours cru que Hemd√ęl me supportait pas. Comme le reste des miens qui bossent ici, d'ailleurs. Je croyais que je donnais une mauvaise image des Autres, que j'√©tais instable, que je risquais de‚Ķ de faire r√©v√©ler notre existence √† cause de mes √©tats d'√Ęme‚Ķ¬†¬Ľ

ggJakce lui passa une main dans le creux de son dos, l'invitant à avancer.

gg¬ę¬†√áa m'√©tonne aussi. √Ä vrai dire, j'avais cru comprendre que c'√©tait de l'un des tiens que venait l'enqu√™te √† ton sujet, il y a un an.¬†¬Ľ

ggC'est ce qui avait le plus surpris Sc√Ņlbel dans cette journ√©e, les salutations de pas mal de ses anciens coll√®gues. En sortant des locaux, elle avait rencontr√© de nombreuses mains, provenant de gens dont elle ne se rappelait, pour la plupart, m√™me pas. Il faut dire qu'√† part son co√©quipier et certaines personnes, elle n'allait vers autrui qu'en cas de n√©cessit√©.

textesousdroitsdauteur



259



devant