Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

porte. Tout est noir. Et je me réveille. Tout est blanc. Il y a un lit. Une femme devant moi. Elle me sourit. Elle est gentille… »


gg« Elle s'en est bien sortie, résumait la psychologue aux spectateurs de la séance. C'est variable d'un sujet à l'autre et une réaction aussi bonne, c'est une chose très rare. Ça l'aidera à surmonter cette épreuve, mais elle aura besoin de soutiens. Familial et psychologique. Il faudra que je la revoie. Je ne sais pas si ça va vous aider, mais on ne pourra pas en savoir plus. Elle a raconté tout ce qu'elle avait vécu. Sans filtre.

gg– Et cette histoire de monstre ? demanda le capitaine. Qu'est-ce que vous en pensez ?

gg– C'est complexe, mentit la psychologue, habituée à ce genre d'histoires. Ça doit être une déformation de son esprit. L'homme à qui elle a eu affaire devait être grand. Et les circonstances ont fait qu'elle l'a assimilé à un monstre. Comme le second, avec ses yeux brillants. Elle n'a pas dû le voir correctement, d'où l'absence de traits sur le visage, et ses yeux ont dû refléter quelque chose, qui s'est intensifié avec la peur, et cetera. Tout ça n'est qu'hypothèses, le cerveau est une machine complexe.

gg– Léanie, vous qui êtes psychologue, coupa Jakce. Que pensez-vous des ravisseurs ? »

ggUn sourire, léger, avant la réponse.

gg« Enfin une question utile ! Habituellement, il y a deux grandes catégories de ravisseurs. Ceux qui font ça pour de l'argent, et ceux qui veulent contenter une pulsion. Sexuelle ou autre. Ici, aucune rançon n'a été textesousdroitsdauteur



228



devant