Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

Il est pas l√†¬†! O√Ļ est-il¬†? O√Ļ est-il¬†? Eerson¬†! Il dort. Je vais vers lui. Je caresse sa joue. Doucement. Il est froid‚Ķ Comme la pi√®ce. Je prend sa main, pour la r√©chauffer, mais elle est tr√®s lourde. Je la rel√Ęche. Elle tombe‚Ķ Je tremble. J'ai froid. J'ai peur. Je crois qu'il n'est plus‚Ķ Mais il bouge¬†! Il bouge¬†! Un petit sursaut. Tout petit¬†! Mais il est vivant¬†! Je suis s√Ľre qu'il est vivant¬†! Je souris. J'ai peur, mais je souris. Je suis soulag√©e. Il est vivant. Je m'allonge contre lui. Le r√©chauffer. Je reste comme √ßa jusqu'√†‚Ķ Je ne sais plus. Le temps. Il s'√©tend. Des jours. Des jours. Il y a des hommes, de l'autre c√īt√©. Je les entends. Je crie, je frappe, mais personne ne r√©pond. Sous la porte, on nous sert du pain et de l'eau. Je fais boire et manger Eerson, il est faible. Mais il vit. J'ai faim et soif. Tellement. J'avale trop vite. Je tousse. Et puis. Rien‚Ķ Le temps s'√©tire encore. Une porte claque. Un bruit de m√©tal. Qui cogne. Grince. Couine. On l'ouvre brusquement. √áa me r√©veille. La lumi√®re m'√©blouit. Je plisse les yeux. Je mets ma main devant pour les prot√©ger. Une ombre. Je ne vois qu'une ombre. Une ombre de g√©ant. Un monstre. Il s'approche, me pousse. Une main poilue. La taille de ma t√™te. Je tombe, j'ai mal. Il s'approche d'Eerson. Et part avec lui. Je l'implore. Laissez-nous¬†! Laissez-nous¬†! Je me lance √† ses pieds. Il me rejette. Une force¬†! Je suis renvoy√©e, contre le mur. J'ai mal. Je tombe. Je veux me relever, je n'ai plus de forces. Le monstre se retourne et crie. Un grognement horrible. Insupportable. Comme un ongle sur un tableau. J'ai mal¬†! Ma t√™te¬†! J'ai peur. J'ai peur¬†! Je ne peux plus bouger¬†!¬†¬Ľ

ggLa psychologue caressa les mains de la jeune femme, textesousdroitsdauteur



220



devant