Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

des clous leur permettait, s'ils restaient prudents, de garder un certain rythme. En avance sur la jeune femme, qui avait repris les éléments plus tard, ils étaient arrivés à la même conclusion et s'étaient retrouvés au même emplacement. Et, par un sacré hasard, en même temps.

ggLe reste, elle l'avait v√©cu, ils √©taient entr√©s, on avait voulu la pr√©venir que deux inconnus √©taient arriv√©s. Le gr√©sillement du talkie-walkie d'un c√īt√©, la venue des flics de l'autre. Tout avait d√©g√©n√©r√©.

ggPlus tard, on avait découvert qu'un Autre s'était servi de l'image d'une Créature à l'avant-bras mutilé pour faire croire à l'apparition d'une divinité, afin de manipuler des humains paumés, comme de dociles poupées.


ggDeux semaines. Les m√©decins n'√©taient pas d'accords pour la laisser partir, mais, bien remise, ils n'avaient aucune raison valable de la garder. Le traumatisme avait laiss√©, sur l'abdomen de Sc√Ņlbel, une peau lisse cicatricielle qui s'√©tait √©tendue du nombril au sternum. Pendant plusieurs mois. Avant de s'effacer.

ggRapidement, le chemin des locaux de la Direction redevint une habitude. Convoqu√©e dans le bureau de Kerson, fra√ģchement arriv√©, on lui avait pr√©sent√© Jakce, mis √† pied apr√®s l'intervention. Il avait tout perdu dans cette affaire. Son job, qu'il ne retrouverait jamais apr√®s d√©cision des enqu√™tes internes, et Qlaine, retrouv√© √©tendu √† terre dans une marre de sang, une fois le calme retrouv√©. L'acharnement dont Jakce avait fait preuve, sa combativit√© et son sens de l'enqu√™te √©taient des qualit√©s dont on avait besoin √† la Direction des textesousdroitsdauteur



191



devant