Steve Ryges

Auteur et rédacteur web

(pour plus d'informations sur la rédaction, cliquez ici)

Dans la brume, elle attendait

Oeuvre protégée par des droits d'auteur

ggHurlement.

ggLe monstre l'avait vue et rappelait ses disciples.

ggScÿlbel avait tiré.

ggUne détonation, un souffle, un éclat.

ggManqué.

ggL'un des hommes l'avait poussĂ©e. La balle avait atterri dans le cou poilu. Mais elle n'avait pas arrĂȘtĂ© le colosse, qui fondait sur elle. Un pas rapide, puissant, furieux.

ggScĂżlbel voulait tirer une seconde fois. Mais elle ne pouvait plus bouger. On l'en empĂȘchait. On lui avait agrippĂ© les bras. Plusieurs mains la tenaient. Plusieurs hommes l'entouraient. La collaient. Elle voulait se dĂ©gager, mais on la serrait. Elle sentait des mains sur son visage, sa peau. Elle sentait des coups. Faibles mais rĂ©pĂ©tĂ©s.

ggLa Créature avançait. Le canon dirigé au plafond, Scÿlbel ne pouvait rien faire. Plusieurs hommes étaient sur elle, la tenaient, l'immobilisait. Elle se débattait, jouait des coudes, du poing. Des craquements d'os s'étaient fait entendre, des cris, de la douleur.

ggRien n'y avait fait.

ggLe gĂ©ant Ă©tait devant elle. ScĂżlbel avait vu le reflet des cierges dans ses yeux teintĂ©s de haine, et un bras s'abattre sur elle. Un bras coupĂ©. À la chair du coude encore pendante. Un avant-bras dĂ©charnĂ©. Un os luisant, pointu et acĂ©rĂ© lui avait transpercĂ© le ventre. ScĂżlbel se rappela longtemps l'avoir senti pĂ©nĂ©trer son abdomen, frĂŽler, toucher, dĂ©chirer ses organes internes avant de se retirer, arrachant avec lui un peu de peau. Elle se rappelait avoir vu, dans son corps, un trou large entourĂ© par des lambeaux de viande, retenus par un textesousdroitsdauteur



187



devant